Studio de projet « Projets d’habitations »

Type : Projet obligatoire
17 étudiants/groupe
Cycle, année : licence, 2ème année
Ensa Paris-Malaquais

Ce studio est le premier contact des étudiants avec le logement, son espace et ses enjeux. Il s’agit également de leur premier projet complexe, dans lequel ils doivent mettre en jeu une analyse urbaine et sociale, des questions de matérialité et de structure, l’espace et ses usages. Dès le premier semestre, ils sont plongés dans certaines de ces questions grâce à l’enseignement de sociologie qui, corrélé au studio, les ouvre aux enjeux spécifiques du logement.
J’ai développé une pédagogie largement appuyée sur l’utilisation de la maquette physique, outil à mes yeux essentiel pour appréhender l’espace, mais aussi la structure et la matière. À travers divers exercices individuels et collectifs, j’ai engagé les étudiants dans des recherches typologiques.
Chaque séance de studio est introduite par un petit cours théorique sur des thèmes utiles à l’avancement du projet : l’analyse, une « société de pièces », pourquoi la coupe ?, la maquette, de la conception au rendu, de la maison à l’immeuble, projets en bande, solutions distributives, superposition, le nombre de pièces n’est pas le type, etc.
La seconde partie du semestre, consacrée à un projet in situ, a aussi été marquée par l’enseignement en visioconférence. Les maquettes sont souvent devenues numériques, mais l’exigence de la recherche spatiale est restée la même. De plus, ont été introduites des questions réalistes (réglementations urbaines, incendies) et un programme défini collectivement afin de pouvoir comparer les différentes réponses apportées.